L'actualité africaine en continu
MAROC
Cherchez un article : "prépation de la CAN"
Maroc : la journaliste condamnée pour avortement illégal est sortie de prison
NEW

Maroc : la journaliste condamnée pour avortement illégal est sortie de prison

#avortement #illegal

La journaliste Hajar Raissouni, graciée par le roi du Maroc après sa condamnation à un an de prison pour “avortement illégal” et “sexe hors mariage”, est sortie de prison mercredi à Salé, près de Rabat, a constaté un photographe de l’AFP. Une source gouvernementale avait auparavant indiqué que la reporter du quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum devait être libérée en même temps que son fiancé et que le gynécologue condamnés avec elle.
16 octobre 2019 à 20:54 - AFRICANEWS
Maroc: le roi gracie Hajar Raissouni, emprisonnée pour avortement illégal
NEW

Maroc: le roi gracie Hajar Raissouni, emprisonnée pour avortement illégal

#avortement #illegal

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a gracié la journaliste Hajar Raissouni, récemment condamnée à un an de prison pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage », selon un communiqué officiel diffusé ce mercredi 16 octobre.
16 octobre 2019 à 19:29 - RFI AFRIQUE
Le roi du Maroc gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée pour « avortement illégal »
NEW

Le roi du Maroc gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée pour « avortement illégal »

#avortement #illegal

La journaliste avait été condamnée fin septembre à un an de prison ferme par le tribunal de Rabat, une affaire qui a suscité l’indignation dans le royaume et à l’étranger.
16 octobre 2019 à 18:37 - LEMONDE AFRIQUE
Maroc : le roi gracie la journaliste emprisonnée pour avortement illégal (officiel)
NEW

Maroc : le roi gracie la journaliste emprisonnée pour avortement illégal (officiel)

#avortement #illegal

Le roi du Maroc a gracié la journaliste Hajar Raissouni, récemment condamnée à un an de prison pour “avortement illégal” et “relations sexuelles hors mariage”, selon un communiqué officiel diffusé mercredi. La jeune femme de 28 ans sera libérée “dans les prochaines heures”, en même temps que son fiancé et que le gynécologue, l’anesthésiste et la secrétaire médicale qui avaient été condamnés avec elle, a indiqué une source gouvernementale à l’AFP. >>> LIRE AUSSI : Maroc : manifestation après les condamnations pour avortement illégal >>> LIRE AUSSI : Maroc : une journaliste condamnée à un an de prison...
16 octobre 2019 à 18:29 - AFRICANEWS
Maroc: les «—hors-la-loi—» sont désormais 10000

Maroc: les «—hors-la-loi—» sont désormais 10000

Au Maroc, trois semaines après la publication du manifeste des 490 « hors-la-loi », 10000 personnes ont signé ce texte qui demande la dépénalisation de l’adultère, de l’avortement ou des relations sexuelles hors mariage. Les « hors-la-loi » ont tenu une conférence de presse pour faire le point sur les actions en cours.
15 octobre 2019 à 10:18 - RFI AFRIQUE

Diffusez Ici !

Envoyez votre demande à afkrnews@gmail.com
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.