L'actualité africaine en continu
COURRIER INTERNATIONAL
Cherchez un article : "préparation CAN"
Hajar Raissouni a été graciée par le roi Mohammed VI
NEW

Hajar Raissouni a été graciée par le roi Mohammed VI

Ce mercredi 16 octobre, les médias marocains ont annoncé que Hajar Raissouni, la journaliste condamnée à un an de prison pour avortement illégal, avait bénéficié d’une grâce royale. Sa peine est donc annulée.
16 octobre 2019 à 19:30 - COURRIER INTERNATIONAL
En Guinée, des manifestations réprimées dans le sang
NEW

En Guinée, des manifestations réprimées dans le sang

#guinee

Un grand nombre de Guinéens ne veulent pas d’un troisième mandat du président Alpha Condé. Ils sont dans la rue pour le dire. La répression a déjà fait plusieurs morts mais “il en faut plus pour les décourager”, salue Le Pays burkinabé.
16 octobre 2019 à 12:01 - COURRIER INTERNATIONAL
“Camille” de Boris Lojkine, la guerre en Centrafrique dans l’objectif

“Camille” de Boris Lojkine, la guerre en Centrafrique dans l’objectif

Le cinéaste français est parti en Centrafrique sur les traces de Camille Lepage, une photographe de guerre qui a été tuée sur en 2014, sur place, en pleine guerre civile. Son film Camille, fidèle à la démarche de la jeune femme, bouleverse par sa volonté d’humaniser les acteurs du conflit. Il sort ce 16 octobre en France.
15 octobre 2019 à 16:44 - COURRIER INTERNATIONAL
Présidentielle en Tunisie : “Robocop” à la tête de l’État

Présidentielle en Tunisie : “Robocop” à la tête de l’État

#presidentielle #tunisie

Kaïs Saïed, surnommé “Robocop”, a remporté la présidentielle du 13 octobre avec plus de 70 % des suffrages. Si ce quotidien burkinabé parle d’un “séisme démocratique”, le plus dur reste à faire pour ce nouveau président, ultraconservateur et novice en politique.
15 octobre 2019 à 16:05 - COURRIER INTERNATIONAL
Kaïs Saïed, élu président en Tunisie, bouscule le paysage politique

Kaïs Saïed, élu président en Tunisie, bouscule le paysage politique

#president #tunisie #kais #saied

Selon les premières estimations à la sortie des urnes, c’est Kaïs Saïed qui remporte le second tour de la présidentielle, en raflant plus de 70 % des voix, avec un taux de participation de près de 58 %. Ces résultats signifient un échec cinglant pour son rival Nabil Karoui, mais aussi pour toute la classe politique tunisienne. Décryptage.
14 octobre 2019 à 16:53 - COURRIER INTERNATIONAL

Besoin de diffuser ?

Envoyez votre demande à afkrnews@gmail.com
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.